Ballade dans le vieux Caire.

Publié le par Jo


Au
jourd'hui, je vous emmène au sud du Caire dans un des ses plus vieux quartiers, Masr Al- Qadima
Entouré de muraille romaine, c'est le plus important secteur copte de la ville. Les romains ont construit là, une forteresse connue sous le nom de Babylone. Lorsque le christianisme s'est répandu en Egypte, le vieux Caire est devenu un bastion chrétien. Un vingtaine d'églises y furent construites et seulement cinq subsistent









Ces coptes demeurent chrétiens malgré les vicissitudes de l'histoire. Le nom provient d'un mot dérivé du grec ancien et qui veut tout simplement dire égyptien. L'église d'Egypte ne reconnaît que l'autorité du patriarche d'Alexandrie, Théodore II. Mal vus sous le règne de Nasser, les coptes occupent à nouveau une place dans la société, plus en rapport avec leur importance intellectuelle et économique, malgré les discriminations dont ils font l'objet .... Ils ont souvent une croix tatouée à l'intérieur du poignet pour affirmer leur foi face à la montée de l'intégrisme islamique.
Je vous entraîne pour commencer dans l'église El-Moallaqah, appelée La Suspendue. Ses premières pierres furent posées au début du IVè siècle sur les tours d'une forteresse et à l'emplacement même d'un ancien temple romain. C'est la seule église copte sans dôme. Ses plafonds ont la forme d'une coque de bateau retournée qui représenterait l'arche de Noé. Chère au coeur des chrétiens du Caire, cette église est dédiée à la vierge Marie. L'ambon (chaire primitive) est tout en marbre, il estle plus ancien d'Egypte. Il est monté sur douze délicates colonnettes torsadées ou côtelées qui symbolisent les douze apôtres. Celles en noir représenterait Judas et les deux dernières attenantes à la chaire seraient les évangélistes saint Marc et saint Luc.   














Suivez-moi, nous allons pénétrer dans l'église st Serge. Celle-ci est certainement l'une des plus anciennes. Elle aurait été construite au IV è siècle sur un lieu où la Ste Famille se serait reposée lors de sa fuite en Egypte. D'ailleurs, dans la partie gauche de la nef, un escalier en bois descend vers la fameuse crypte où Jésus et ses parents auraient trouvé refuge.  Cette église fut pendant longtemps un haut lieu de pèlerinage.















Voici maintenant l'église ste Barbara, avec son splendide iconostase en bois sculpté, incrusté de motifs d'ivoire.                                         
                                                               







Tous ces lieux dégagent une atmosphère paisible de recueillement







A gauche de l'église Ste Barbara,nous voici devant un portail qui, jadis, marquait l'entrée du quartier juif. Ancienne église, convertie en synagogue au XII siècle, Ben Ezra est selon la tradition l'endroit où Moïse se serait prosterné.
Il y avait peu de monde et l'atmosphère était assez prenante. Je suis restée assise, pensive. Tant de chose s'offraient à mois au cours de ce voyage. Quelle magie opérait ! pourquoi moi, j'avais tant de chance ?









Sous la synagogue, une salle où l'eau arrive servait à la purification des jeunes femmes avant la cérémonie du  mariage. Beaucoup d'égyptiens
étaient là pour remplir des bouteilles d'eau ou tous simplement pour boire de cette eau "pure".



Un cimetière copte semble oublié de tous et pourtant au détour d'une tombe, je découvre trois personnes assises en train de boire le thé. Ils me proposent très gentiment de les accompagner mais là, la raison l'emporte et c'est avec regret que je dois refuser cette invitation.

















    Ma balade dans le vieux caire va se terminer par la visite du musée copte. Là, les photos sont interdites et "aucuns appareils photos ne se risquent à rentrer dans le musée."
Ce musée est magnifique, de part ces collections mais aussi grâce à son architecture. En effet, le musée est construit avec des éléments récupérés sur de vieilles demeures coptes. Dans toutes les salles, il y a de beaux plafonds à caissons, des moucharabieh et de belles portes incrustées de nacre. Le petit plus, mais qui a son importance toutes les notes relatives aux pièces de collections sont écrites en trois langues, l'arabe, l'anglais et surtout en français ! Ce musée regorge de magnifiques oeuvres : fresques du VII è siècle, stèles funéraires du IV è siècle, riche collection d'icônes , d'étoffes, de couronnes d'évêques, d'os peints ou gravés, d'orfèvreries religieuses, d'énormes clefs de monastères, de vestiges de fresques de monastères égyptiens, de stèles funéraires nubiennes, d'ostracons (tessons de poterie servant de support d'écriture). La liste est longue et je m'arrête là, mais ce fut un régal pour mes yeux "envoûtes". Non j'allais oublier, il y a également une grande fresque murale bien conservée datant du Xè siècle qui représente Adam et Eve, avant et après le pécher originel. Avant, libre et sans complexe; après cachant leur nudité.
Mon périple dans cette partie du Caire que j'aime beaucoup se termine avec quelques photos du quartier












































Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Oussama 19/05/2009 00:09

En plus les photos sont super belles Jo, bravo !

josiane 18/05/2009 22:38

et attend il y a aussi des grecques catholiques ,et des syro libanais orthodoxe et des syro catho et des coptes latins et des et des .... de quoi y perdre son latin ou plutot son egyptien?????

nagui 18/05/2009 09:17

Bravo pour l'artcile ! Je vois que tu deviens experte en quartier copte et maintenant quand j'aurai des clients à la pension de la joie je leur conseillerai de lire ton article avant d'y aller faire un tour. bisous ma belle!

Jo 18/05/2009 14:53



Mieux Nagui, je vais venir faire le "guide" directement à la pension !  lol!!!
Bisous mon nagui.



josiane 18/05/2009 07:39

le pape copte orthodoxe actuel s'appelle Chénouda ...;
les coptes catholiques eux sont rattachés a Rome !
aujourd'hui 42° au Caire !
bises

Jo 18/05/2009 14:44



Ok Josiane, il faut faire la différence entre chrétien copte d'Alexandrie et chrétien copte orthodoxe. Pour les 1er, le patriarche est Théodore II et pour
les seconds le patriarche est Chenouda III. "L'Église d'Alexandrie se divisa en deux branches après le Concile de Chalcédoine, la majorité non-chalcédonienne formant l'Église copte orthodoxe
(communion orthodoxe orientale) et la minorité chalcédonienne, restée en lien avec l'Église byzantine (Patriarcat de Constantinople), formant l'Église grecque-orthodoxe d'Alexandrie."
Si çà ce n'est pas de la culture alors là !!!!! lol! hi! hiiiiii