Mon premier restaurant dans le Caire populaire !

Publié le par Jo

Réveil 8 heures, tout est calme dans la rue.
Normal,vendredi, c'est férié en Egypte.
Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Josiane,
ballade égyptienne, et Réda, son pharaon.

Nous devons nous retrouver au Centre Français de Culture et de Coopération (CFCC).
Tram, métro et me voilà.......perdue !!!
C'est un papa qui se promène avec ses deux jolies petites filles qui va m'indiquer le chemin à suivre pour rejoindre mon point de rdv. Josiane est là, patiente. Nous mangeons au restaurant du CFCC et nous allons rejoindre Réda quelques rues plus loin.
Nous voilà partis dans une ballade qui va être également un des moments forts de mon séjour.


  


        
                 
















 Beau moucharabieh qui doit garder jalousement tant de secret .....



Ici on rase .....



Là, on fait ses courses ....


Nous passons devant la mosquée Sayyeda Zeinab et à ce moment-là c'était la prière des femmes.

   












                                                                                                                                                                                                         Tiens !  il me semble que je reconnais cette personne  qui flâne devant un caravansérail en restauration
                                                                                                         (
Un caravansérail est, au Proche et Moyen-Orient et au Maghreb, un lieu où les caravanes de marchands font halte. Il est toujours fortifié, et comporte à la fois des écuries (ou des enclos) pour les montures et les bêtes de somme, des magasins pour les marchandises et des chambres pour les gens de passage. Il est fréquent que les magasins se trouvent au rez-de-chaussée et les chambres au premier étage.C'est aussi un lieu d'échange fréquenté par de nombreux étrangers ).









Josiane m'entraîne dans une petite échoppe qui n'est autre qu'une caverne d'AliBaba. Le "Khan Misr Tulun" se situe juste devant la porte d'entrée de la mosquée Ibn Tulun. Maryse , une française possède l'une des plus belles boutiques d'artisanat du Caire.

Nous nous sommes installés dans un café éphémère, le dos tourné à la mosquée Ibn Tulun.
En sirotant mon Karkadé, je regarde défilé sous mes yeux la vie cairote et c'est vrai que le spectacle est dans la rue.























Puis Réda a eu la très bonne idée de vouloir me faire goûter le foul, le plat national égyptien à base de fèves et de pois chiche. 
Nous sommes passés devant plusieurs petits restaurants.


















Mais Réda savait où nous allions manger.
 la cuisine  et ses cuisiniers....                                                  Il y a de quoi faire une belle omelette.....
      

La salle à manger ....



Je me suis régalée et croyez moi, c'était copieux.


















La nuit est tombée et c'est repus du palais et des yeux que j'attrape mon métro qui me ramène,à travers la nuit cairote, à Héliopolis.
    







     

Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pascal aka DV 15/05/2009 20:06

hello,

petite pause momentanée sur mon blog mais do not panic des resolution du soucis c'est open au bar.

by keupine (o:

davidvincent 11/05/2009 08:49

un peu de soleil dans la grisaille ambiante...
merci keupine (o;

Jo 11/05/2009 20:49



merci keupin pour ta visite, je t'envoie un peu de notre soleil de Provence !



nagui 11/05/2009 06:42

Ben voilà, c'était un peu un buffet pareil que j'ai préparé pour la soirée à la pension de la joie avec, en plus du koshari ! Les gens ont adoré et il n'y reste plus grand chose au frigo ! ah , si quand même quelques bières ! allez reviens vite !!! hi hiiii

Jo 11/05/2009 20:44



Le koshari, j'ai adoré. D'ailleurs je vais en cuisiner prochainement.
J'arrive Nagui ! sors la stella !! lol



josiane 11/05/2009 00:13

c'est vrai que ce fut une belle journée pour tous les trois ,bises

Jo 11/05/2009 00:17



Et même pas malade, lol!!!
Très belle journée en effet.
Bisous