Cà se dit sur les marchés !!!

Publié le par "Jo"

Il y a des mots que l'on n'emploie plus et qui tombent dans les oubliettes. 
C'est le cas de ce mot que j'ai entendu ce matin et qui est remonté du fond de mes souvenirs car j'en avais conservé le sens. 

Une cliente était en train de communiquer à haute voix avec son égo et quand je lui ai demandé ce qui lui arrivait, elle me répondit "je soliloque".
Définition du soliloque : Discours qu'une personne seule se tient à elle-même

Ma définition du soliloque :
- Radoter !
- Réprimander son ego sans lui laisser la chance de se défendre !
- Donner tord à son "moi" sans condition !
- Se défouler verbalement sur sa personne !
- S'apostropher "à l'insu de son plein gré" !
- Penser et dire tout haut du bien ou du mal de sa personne !

Est-ce que, parfois, nous écoutons notre "je" intérieur et n'avons nous pas l'outrecuidance de l'ignorer?

Comment les mots, misérables chaînes de caractères, pourraient-ils servir à véhiculer les soliloques de la conscience ! C'est comme si on voulait faire une déclaration d'amour en morse.
 (Roland Moreno)

Le soliloque a ceci de beau, c'est que vous ne mentez qu'à vous même. (Jacques Folch-Ribas)
Et du même auteur :
Qui suis-je ? Rien. Personne n'est rien, tout seul. Il faut les autres.


     Et lui, vous ne croyez pas qu'il soliloque.

       
          
Chut !!!




Publié dans HUMOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

:0010:soleil51:0038: 09/02/2008 21:11

Et moi, je soliloque beaucoup ! ! ! En fin de compte: toute la journée ! !
Bon week end ! ! ! ! BiZouX du pays de Râ ! @nne marie

pol 09/02/2008 18:09

voilà un mot qui trouverait sa place dans mon arche des mots. bienvenue Si tu veux y adhérer
bonne soirée

DV 09/02/2008 08:59

je soliloque souvent autour d'une assiette de sot l'y laisse...bise de bergerac (o;