Ma semaine égyptienne suite.....enfin !!!!!

Publié le par Jo

Mardi 9 mars, réveil 6h30 ...

7 h30, toute notre petite équipe embarque pour la visite du site de Kalabsha, un des 16 monuments sauvés des eaux. Quant aux autres constructions près de 300 estime Jean Vercoutter, directeur de l'Antiquité Service de Karthoum; elles ont été tout simplement englouties par les eaux....

 C'est Auguste qui décida de la construction  de Kalabsha; cependant la fondation de l'édifice est beaucoup plus ancienne car comme semble l'indiquer un relief de la salle hypostyle montrant Amenhotep II honorant les dieux de Talmis (ville d'origine de Kalabsha à 40km au sud  du site actuel). elle remonterait à la XVIIIè dynastie.

 

 

 Kalabsha redi

 

 

 Kalabsha (2) redi

 

 

 

 

 Kalabsha (4) redi

 

                                  Salle hypostyle allant vers le sanctuaire

  

Kalabsha (5)

 

   Ici le maître de lieux est Mandoulis, dieu à tête humaine, forme nubienne d'Horus. Le roi fait une offrande à Mandoulis éventé par un grand faucon solaire (couronne de face très rare)

kalabcha

 

 Son déplacement a été assuré par des équipes allemandes en 1962-1963

 

                        ......Aux alentours ....                                 

                                       Stèle de la victoire de séthi Ier

 

 6 Kalabsha (12') stèle de la victoire de Séthi I redi

 

 

 

la chapelle de Dedoun qui se trouvait dans la grande enceinte du templechapelle-de-dedoun-2.jpg

  

Non loin de là se dresse le petit kiosque de Kertassi qui fut recontruit par le service des antiquités. Il ne reste que 4 colonnes surmontées de chapiteaux composites ( de plusieurs styles) et de 2 piliers dont les chapiteaux sont ornés de la tête de la déesse Hathor. Sa datation reste imprécise, néanmoins, l'édifice présente de nombreux points communs avec le kiosque de Trajan à Philae et peut donc être daté de l'époque romaine.

 

Mme Christiane Desroches Noblecourt a dit en parlant de Kertassi :

 " Quelle impression de grâce en passant devant le kiosque de Kertassi....On sentait que les artistes métropolitains appelés à composer ces merveilles avaient mis toute leur poésie créatrice au service de la déesse Isis.....des inscriptions exprimaient avec ferveur des suppliques à la déesse...et même la protestation d'un entrepreneur demandant à la déesse d'être enfin payé pour son travail!..."

 

kertassi (2)

 

kertassi (4)  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un chemin conduit au spéos (temple taillé entièrement dans la roche) de Beit el-Wali. Ce petit temple remonte au règne de Ramsès II corégent de son père Séthi I. Il est dédié à Amon-Rê, la divinité majeure de l'empire .

Ici, Ramsès II se définit comme étant sans aucun doute le pharaon protecteur et défenseur du Double Pays et il fait entrer, pour la première fois dans un temple nubien, des scènes militaires dans un lieu jusque là réservé au culte divin.

 

 5 beit el ouali

 

  prisionnier nubien

 

On peut voir 2 scènes de répression et de pacification sur les murs latéraux de la cour.

   Du côté nord, les ennemis du nord( syriens et libyens), et côté sud les ennemis du sud (le pays de Koush, la nubie) prisonnier asiatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos Alain Guilleux  

 

 

 

5 beit el ouali (1)

 

le roi est accompagné par Khnoum (le gardien des sources du Nil) qui lui offre la vie. En effet pour en revenir au dieu Khnoum, les égyptiens anciens croyaient que les sources du fleuve se trouvaient vers la première cataracte, celle d'Assouan..

 

 

 

 

 

 

  Nous sommes ici dans le saint des saints et en se retournant on découvre deux des plus beaux reliefs du temple. deux scènes d'allaitement rituel.

 

 D'un côté (photo de gauche) Isis protégeant et allaitant le jeune pharaon auquel est ainsi attribué l'identité de celui qui est issu de la matrice divine et de l'autre (photo de droite) Anouket (déesse de la crue du Nil) transmet aussi au prince le lait solaire, nourriture supprême

 

 

beit-el-ouali--2--bis.jpgbeit-el-ouali--0-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Avant de quitter à regret ce site , faisons un petit tour par le temple de Gerf Hussein !

           Cet hémi-spéos (temple à demi creusé dans la roche) est l'oeuvre d'artistes locaux.

 Gerf Hussein (1)

 

    les massifs colosses de Ramsès II semblent faits pour effrayer les visiteurs.

Gerf Hussein (2) colosse de Ramsès

 

 Gerf Hussein

                                            Au fond quelques scènes...

  Gerf-Hussein--4--offrande-du-pain.JPG

Gerf-Hussein--5-.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                         Offrande du pain

       Nous voici repartis et nous naviguons  maintenant en direction de Ouadi Es-Séboua ....

 

lac Nasser

 

 

 

                                                               @ +

 

Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

segond 27/04/2010 16:41


Coucou belle égyptienne, tes photos sont sublimes (c'est toi qui les prends ?) et tes commentaires toujours dignent des narrateurs professionnels. gros bizoux et continuons le voyage....


Jo 27/04/2010 17:36



coucou ma Véro !


Oui les photos sont de moi,sauf deux, cette fois-ci, les 2 gros plans avec les prisonniers qui sont d'un autre amoureux de l'égypte ancienne. merci
pour ton gentil com ! et heureuse de te savoir parmi mes lectrices ! gros bisoux @+



DV 25/04/2010 17:32


+de belles photos keupine JO ^^


Jo 25/04/2010 19:40



merci keupin !


Ca faisait longtemps, sans savoir de qui venait le com je savais que c'était keupin DV !


 tu es tjrs le premier à répondre