Les retrouvailles: Fatma, l'Egypte, et moi !

Publié le par Jo

A la demande g é n é r a l e ,  me voilà de retour sur mon blog !!!

Pour expliquer mon absence prolongée sur la sphère virtuelle, il faut que je vous emmène à nouveau en Egypte. 
Nous en étions restés au mois de mars à Saqqarah.
C'est au cours de ce séjour-là, que j'ai fait la connaissance de Nagui (la pension de la joie) qui allait devenir au fil du temps l'ami irremplaçable.

Mais mon premier objectif était de retrouver Fatma, cette guide qui avait marqué ma vie à tous jamais. Malheureusement les souffrances de sa vie m'avaient, jusqu'à présent,  empéché de concrétiser ces retrouvailles. Mais je suis une femme persévérante et grâce à dieu l'état de santé de Fatma s'est amélioré. il ne me faudra pas plus que çà pour décider de programmer un nouveau voyage. 
Le vol Lyon, Zurich, Le Caire se passe à merveille. Mon excitation est à son comble lorsque je devine, puis je vois  la vie grouillante de cette ville qui me fascine. 
Comme promis, je suis attendue au terminus 3 extansion de "Cairo International Airport".
Nous filons vers le sud, nous dépensons Héliopolis. Le desert nous rattrape, mais la main de l'homme combat la nature et des villes sont sorties du sol désertique. El Rihab fait partie de ces villes où les gens installés là ont voulu fuir la pollution, le bruit. Fuir l'enfer du Caire et élever leurs enfants dans de meilleures conditions tel est le but recherché des gens venus s'installer dans ces cités. 
El Rihab est tout de rose vétue. Il a certainement fallu beaucoup d'effort et de sueur pour amener l'eau afin de pouvoir faire pousser arbres et pelouses . C'est vrai le résultat est, comment dirais-je, assez étonnant mais cette ville n'a pas d'âme, et je n'ai pas ressenti ce plaisir,  que j'ai au fond de moi lorsque je me balade au Caire. J'ai l'impression que l'âme de ce peuple égyptien est au Caire, que le souffle de l'égypte ancienne est resté dans les rues du Caire. Je ne sais pas si j'arrive à vous faire ressentir que l'ambiance n'est plus celle du Caire, de Louxor ou d'Assouan .... C'est en fait une ville qui pourrait se situer dans n'importe quelle région d'Europe. Mais le jeu en vaut peut-être la chandelle !











                      Bientôt les dattes seront mûres et chacun viendra en ramasser

 

 







Mes retrouvailles avec Fatma furent un pur plaisir.
Ma chambre m'attendait. Malgré sa fatigue, elle avait tout fait pour que je puisse passer un séjour agréable
.
Nous avons beaucoup parlé, et rien n'est venu assombrir l'image que je m étais faite de Fatma.


 








 

 

 

                   



 

Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JOSS 06/09/2009 08:06

Je suis heureuse de pouvoir lire la suite de vos aventures égyptiennes...

Jo 06/09/2009 11:10



merci Joss, c'est sympa de me suivre dans ma passion égyptienne .
Amicalement Jo




nagui 03/09/2009 10:38

Et Bien c'est tout à fait pour ça que je n'ai jamais pensé m'acheté un truc dans ces nouvelles villes ! La pension de la joie est quand même mieux située et plus sympa ! (avec tous mes respects pour Fatma )

Jo 03/09/2009 18:43



Serais-je en train de penser à l'égyptienne !!!
Merci pour ton passage et bigs Bisoussssssss



DV 01/09/2009 21:04

mon rayon de soleil du jour, merci keupine (-;

Jo 01/09/2009 21:33



Merci keupin, c'est très gentil !
Bonne semaine