Ma journée à Saqqara...

Publié le par Jo

veil 6h45, il fait très beau.
Aujourd'hui je ne suis pas en forme, une douleur me tenaille le ventre et ma grande inquiétude est que j'ai pu attraper cette fameuse tourista. En effet, j'ai prévu de partir sur le site de Saqqara et mon mal de ventre n'est pas le bienvenu.
Tamer, le chauffeur attitré de Nagui, sera en bas dans 1 heure.
Me voilà partie avec un "smecta" dans le ventre et un dans le sac. Imaginez un instant mon état d'esprit, comment expliquer à un chauffeur de taxi, somme toute très gentil,qui ne parle que l'arabe, que le moment est venu de poser culotte.
Il n'y a pas trop (trop façon Egypte) de circulation ce matin et nous sortons assez rapidement de la ville. L'Egypte paysanne défile sous mes yeux toujours émerveillés, ce pays a laissé en moi une trace indélébile.
J'en oublie mon mal au ventre ou le mal au ventre m'oublie. Le "smecta" ou l'Egypte a fait son oeuvre.
Les paysans sont déjà dans leurs champs. Les boeufs et les ânes sont sur les routes. Les troupeaux de biquettes n'ont qu'à bien se tenir parce que personne ne ralentit à leurs approches . Remarquez ici personne ne ralentit pour un piéton alors pour un animal ... J'ai souvent eu l'impression de jouer avec ma vie en traversant des avenues bondées de voitures. Et une expression est revenue à mon esprit . Lors de mon tout premier voyage au Caire, notre guide, Georges, nous avez dit qu'il suffisait de prendre "la décision" de traverser et puis inch'allah.
La verdure ou les bienfaits du Nil commencent à laisser place au désert. Je suis déjà passée là en 2005, en 2008 et je reconnais ce paysage, rien n'a changé. L'Egypte populaire, dans les campagnes, semble figée dans l'histoire, seules les saisons s'écoulent et modifient la nature et le travail de l'homme. Le canal est toujours autant pollué et des pécheurs continuent à taquiner le poissons.
La route chaotique nous conduit jusqu'à Dachour, zone où se trouve 5 pyramides. A l'approche du site, nous devons nous arrêter pour un contrôle des papiers de Tamer et du coffre de la voiture.
Les deux pyramides de Snefrou,(pharaon de la IVè dynastie - 2575/2551 avant JC-)  père de Khéops se détachent à l'horizon, la rhomboïdale et la pyramide rouge.











Seule cette dernière peut se visiter, son entrée se situe à 28 mètres de haut et l'on y descend en pente douce (claustros s'abstenir).




   














J'ai découvert 3 chambres funéraires ornées de voûtes mais dépourvues de décorations.
Aucun sarcophage n'y a été découvert. Cette pyramide culmine à 104 mètres et est plus basse de 40 mètres par rapport à celle de son fils Khéops (Giseh).

 














Intérieur de la pyramide rouge

 



Détail de la construction de la pyramide rouge ...









Tamer ressemble de là-haut à un lilliputien (voiture bleue)















Dans ce site, il y a 3 autres pyramides datant de la XII ème dynastie, celle de Amenemhat II (1930-1895 avant JC) dite pyramide blanche, celle de Sesostris III (1875-1840 avant JC) , et celle de Amenemhat III (1840-1795 avant JC) dite pyramide noire. Elles sont toutes en état de délabrement. Il y a également les tombes de reines ou de princesses du Moyen Empire. Dans certaines, comme dans celle de Méreret, épouse de Sésostris III et celle de Knoumet, fille de Amenenmhat II, on a découvert des bijoux en or et pierres précieuses qui sont maintenant au musée du Caire.

Nous reprenons le route plutôt la piste. Mon mal au ventre revient de plus belle. Nous revenons sur nos pas pour prendre à droite en direction de Saqqara. Nous traversons le village qui semble tout droit sorti de l'époque pharaonique. La route est en terre battue. Des gamins plutôt sales jouent dans les rues. Des commerces de fruits et de légumes sont à même les trottoirs.
 C'est avec joie que je vois arriver le nécropole de Saqqara .......et ses "latrines ". Affaire faite, j'avale de nouveau un "smecta" et j'entre dans le site avec une joie et une fierté immense.
 




      

               



















 



            




Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Nous attendons avec impatience le récit de ce nouveau séjour en Egypte!!!!!!!
Répondre
D
je vote pour nyons (o,
Répondre
J
<br /> Ca tombe bien, je suis avec mon fils à Nyons, on aura le tps d'aller se jeter une binouse derrière la cravatte. <br /> <br /> <br />
D
je serais à suze jusqu'au 8 aout (o;
Répondre
J
<br /> <br /> Alors jeudi 6, Nyons<br />         vendredi 7 Dieulefit<br />         samedi 8 Valréas<br /> Quand tu veux keupin<br /> avec plaisir<br /> <br /> <br /> <br />
D
hello keupine un petit mot pour te dire que je serais à suze 1ere quinzaine d'aout, je te confirme la date et je viens te claquer la bise et des euros sur le marché (o;
Répondre
J
<br /> <br /> Génial, je t'attends. Viens après le 4 août car je repars en Egypte et je rentre le 3.<br />  bisous de la keupine de Grignan<br /> <br /> <br /> <br />
J
tu nous remets ça en juillet !on t'attend ,bises
Répondre
J
<br /> <br /> C'est vrai, suis "accro" à l'Egypte ! <br /> Bisous  <br /> <br /> <br /> <br />