Balade dans le Caire islamique.

Publié le par Jo

Aujourd'hui est un jour particulier, j'ai rendez-vous avec Nagui, Mr le professeur de français, au collège de la Ste Famille. Il a gentiment proposé de m'emmener avec ses élèves visiter le Caire islamique. C'est avec grand plaisir et une certaine excitation que je déjeune et que je dévale l'escalier à toute allure en saluant le bawad et sa femme toujours à l'affût des gens qui rentrent et qui sortent de son immeuble.
J'ai rendez-vous avec mon professeur préféré dans son collège pour cela, je prends le tram jusqu'au terminus. Ce matin, pas d'erreur de navigation, je trouve le collège de la  Ste Famille très facilement.

Au fond de cette petite rue, sur la gauche le collège m'apparaît. C'est sûr, cette endroit  ne ressemble à rien de ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. J'ai la sensation de ne plus être au Caire; lorsque je franchis le grand portail, j'arrive dans un autre monde ...

                 











   





            
                                       
Le Collège de la Sainte Famille fait partie des 350 collèges secondaires dirigés par les Jésuites à travers le monde.
Cette institution jésuite a pour principal but la formation
pédagogique, sociale, humaine et spirituelle de  jeunes issus d'une moyenne bourgeoisie 
  . 
 L'accueil est chaleureux, Nagui me présente quelques élèves qui semblent rire doucement de voir Nagui avec sa nouvelle "copine". En plus de Nagui, un surveillant et un professeur d'histoire encadrent les élèves. Le car de l'école est là, tous ce petit monde y prend place et nous voilà partis dans les rues encombrées de Faggala. Les chauffeurs de car au Caire sont des champions de la conduite en ville, je vous l'assure.

Notre marche nous entraîne vers la porte Bab Zewela qui est la 3ème grande porte fortifiée du Caire (XI ème siècle).
Nous sommes montés, enfin certains courageux, au sommet des plus anciens minarets du Caire pour le plus grand plaisir des élèves.


   



                          
Une si belle vue de là-haut ...


   L'homme qui parle aux oreilles des élèves ....




















Là, nous traversons la sharia El Khayameya, la rue des tentes, un souk couvert où l'on peut trouver  de très beaux patchworks  
 
   
Notre ballade nous entraîne maintenant vers le monastère copte orthodoxe du prince Tadros




















Nagui semble sous le charme et j'apprendrai par le suite qu'un lien solide est né entre Nagui et ce lieu plein de sérénité et de dévotion. link
     
        
Deux hommes, deux regards ...


L'homme, c'est un ange, c'est un animal, c'est un néant, c'est un miracle, c'est un centre, c'est un monde, c'est un dieu, indigent de Dieu, capable de Dieu et rempli de Dieu, s'il le veut.(Pierre de Bérulle)



Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nagui 26/04/2009 20:03

Bravo pour l'article et les photos ! super ! Je me souviens que c'était vraiment une belle ballade ! bisous

Jo 26/04/2009 20:22



J'en garde moi aussi un merveilleux souvenir !!!
Cette journée, c'est grâce à toi que j'ai pu la vivre, merci encore mon Nagui
Bisous d'un soir d'orage en Provence



MOA 26/04/2009 18:57

Kikou JO ;-)

Te lire, te le dire et revenir.

Bonne fin de dimanche à toâ et à bientôt.
Cordialement, bisous…

PS: tu es à l'honneur chez moâ.

Jo 26/04/2009 20:00



Merci pour tant d'honneur, lol !!!
mais je n'ai jamais réussi à être 1ère de la classe !lol!!
mieux vaut tard que jamais.
Je m'applique !lol!!

A +