Egypte, nouvelle étape ....

Publié le par Jo

Nous allons visiter le site de " l'obélisque inachevée" qui se trouve à 1km environ au sud d'Assouan. 
Tout d'abord, je vous présente notre comité d'accueil au grand complet !!!


Cet obélisque est resté en l'état suite à une fêlure dans la roche.
Il aurait été le plus grand obélisque connu qu'un pharaon ait pu bâtir. il pèse environ 1200 tonnes et mesure 42 mètres. Il nous apprend beaucoup sur la façon de faire qu'avaient les égyptiens pour ériger un obélisque.



Nous voici partis pour l'île de Philae, domaine de la déesse Isis ; Sur cette île le culte de la déesse a des origines très anciennes. La tradition exigeait qu'au moins une fois par an les Égyptiens fassent un pèlerinage sur cette île sacrée.
Ce site a également été déplacé à cause de la montée des eaux. En fait, juste en 1898, l'île était émergée pendant toute l'année, mais à la construction de l'ancienne digue, elle fut recouverte par les eaux du lac artificiel pendant la majeur partie de l'année. Ce n'est quand août et en septembre, lorsque les vannes de la digue étaient ouvertes pour éviter que le crue n'exerce une pression trop grande, que l'île réapparaissait et que l'on pouvait la visiter. Pour Philae la construction de la digue posa un problème particulier puisque l'île se serait trouvée dans un bassin fermé, d'une profondeur de 4 mètres et non plus de 20,où les eaux auraient créé un flux et un reflux perpétuels qui, à la longue, auraient érodé les fondations des temples, provoquant tôt ou tard leur écroulement. Entre 1972 et 1980, on démonta donc ceux-ci pour les reconstituer sur l'îlot d'Algilkia en position élevée au dessus des eaux du lac.
(pas trop réussie, mais la photo vous donne une idée du passé de Philae)


Et voilà de nos jours ....






Voyez l'ancien emplacement du site à à peine 500 mètres du nouvel emplacement.


L'ensemble des temples comprend le pavillon de Nectanebo 1er, le monumental temple d'isis avec ses annexes, l'élégant pavillon de Trajan et le petit temple d'Hathor.
Ci-dessous, dans le pavillon de Nectanebo, un portique rectangulaire repose sur 14 colonnes campaniformes (en forme de cloches renversées) à chapiteaux hathoriques représentant le large visage de la déesse Hathor avec des oreilles de vache évoquant le sistre, instrument de musique préféré d'Isis



Isis, la déesse mère par excellence ...


Petit coup d'oeil au travers d'une porte ouverte à tous jamais ...


Même sa transformation en église copte au VIè siècle n'a pas réussi à en déranger l'harmonie ou en entamer la beauté; quelques croix et inscription, les vestiges d'un autel sont tout ce qui reste de l'époque où la foi chrétienne arriva jusqu'ici.




Voici ce que dit David Robert lorsqu'il découvrit le temple d'Isis :
"...j'ai été surpris et émerveillé de l'élégance de ses proportions, mais plus encore des splendides compositions de ses couleurs, que l'on croirait à peine étalées : et même là où elles ont été exposées au soleil, elles conservent leur fraicheur."
Je vous fais profiter d'un de ses magnifiques dessins.


                    A SUIVRE




Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

:0010: soleil51:0038: 09/07/2008 20:51

Désolée de ne pas être plus présente sur le net mais j'avoue avoir pas mal de travail et la chaleur dont nous souffrons n'arrange pas vraiment les choses ! ! ! Bonne soirée et bisous
:0010:
@nne marie

brigitte 03/07/2008 10:24

coucou ma belle ici il faisait ttres chaud les dernier jours mais aujourd hui pluie pffff mais bon les viticulteurs doivent etre content lollllllllll
je te fais de gros bisous
Brigitte

naejlou 01/07/2008 22:40

c'est du lavandin ... :-)

pol 29/06/2008 18:20

Fermeture estivale de ma boutique.Bonnes vacances
@Bientôt

Claude 27/06/2008 19:03

On imagine facilement les odeurs !...