Eternel poète Mr Brassens !!!

Publié le par "Jo"

Ce matin, départ aux aurores pour Vaison et pendant le trajet j'ai écouté avec plaisir et envie, (oui, envie d'écrire aussi bien que lui "rien que çà"), des chansons de Georges Brassens. Ces jeux de mots sont une merveille, parfois grinçants, souvent marrants  mais toujours criants de vérité.

Petite introduction qui me permet de vous présenter un ami de marché , Georges et oui comme l'autre, sauf que lui, il a mal tourné, il fait les marchés hi! hi! hi!!! 
Georges Boulard est un fervent admirateur de Brassens, il le chante haut et fort. Il connaît le répertoire de l'artiste et le chante à tue tête sur les marchés, ambiance assurée !!!




Bien lui a pris de créer un festival Brassens, qui est une réussite et pour lui un grand investissement personnel.

 



La popularité de ce festival a largement dépassé le département du Vaucluse..........et les espérances de mon copain Georges. En ce moment, il est en train de boucler la mise en page de son livre où il raconte sa passion pour Brassens.


Georges Brassens - Les Copains d'abord

Non, ce n'était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu'on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord

Ses fluctuat nec mergitur
C'était pas d'la littérature
N'en déplaise aux jeteurs de sort
Aux jeteurs de sort
Son capitaine et ses mat'lots
N'étaient pas des enfants d'salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d'abord

C'étaient pas des amis de luxe
Des petits Castor et Pollux
Des gens de Sodome et Gomorrhe
Sodome et Gomorrhe
C'étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boétie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d'abord

C'étaient pas des anges non plus
L'Évangile, ils l'avaient pas lu
Mais ils s'aimaient toutes voiles dehors
Toutes voiles dehors
Jean, Pierre, Paul et compagnie
C'était leur seule litanie
Leur credo, leur confiteor
Aux copains d'abord

Au moindre coup de Trafalgar
C'est l'amitié qui prenait l'quart
C'est elle qui leur montrait le nord
Leur montrait le nord
Et quand ils étaient en détresse
Qu'leurs bras lançaient des S.O.S.
On aurait dit des sémaphores
Les copains d'abord

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins
Quand l'un d'entre eux manquait à bord
C'est qu'il était mort
Oui, mais jamais, au grand jamais
Son trou dans l'eau n'se refermait
Cent ans après, coquin de sort
Il manquait encore

Des bateaux j'en ai pris beaucoup
Mais le seul qui ait tenu le coup
Qui n'ait jamais viré de bord
Mais viré de bord
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord

 

Suite au prochain épisode
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

soleil51:0010: 08/04/2008 16:33

Toujours pas d'internet chez moi ; je me connecte de mon travail mais ce n'est pas l'idéal ! ! BiZouX du pays de Râ ! @nne marie

nounn 06/04/2008 13:07

Merci pour ton comme qui nous a bien fait rire. Ben non, ce ne sont pas mes yeux, sinon je me serais rasé les n’oeils mdr.
On t’embrase très fort et plein de bisous nounneux

nounn 05/04/2008 11:38

Coucou tit jo. Il y a une devinette chez moi. Voyons voir si tu es bonne. Juste à trouve le nom de cette chose hi hi.
Un bon wk à toi et aux tiens. Big bisous

nounn 04/04/2008 10:52

Ben, tu te laisses aller là. Je te crois que tu l’aimes bien pfff et nous alors ?
Je n’suis pas assez cultivé pour y comprendre les subtilités de ses chansons mais, à mon niveau (c+) j’aime bien hi hi.
Le marché est un lieu que j’aime beaucoup. Je passerais à l’occasion ok pffff mdr.
Passe une bonne fin de semaine.
Oups tu vois, j’suis nul moi. Le message est en dessous. Un copier colée et tout sera réglé.
J’avais oublié les bisous des nounn hi hi

brigitte 04/04/2008 08:00

Brassens un grand ....je te fais de gros bisous et te souhaite un bon week end .....
Bisous
brigitte