Savez-vous planter les choux ????

Publié le

Chou.........ette, la chou.......croute est bientôt dans nos assiettes !!!!!!!  

C'est en se heurtant à
la grande muraille de Chine, infranchissable, que les " barbares " d'Europe repartirent vers d'autres conquêtes, en direction de l'Europe de l'Ouest. Depuis l'Asie, les Huns et Attila, Tartares et Mongols traversent l'Europe. Les Huns et Attila arrivent en Alsace en 451. Des chinois, ils avaient emprunté une plante comestible inconnue d'eux, le choux, et sa technique de conservation, la saumure. C'était le seul moyen de nourrir les millions d'ouvriers chinois isolés dans les montagnes pour construire ce monument. On peut donc raisonnablement penser que c'est à partir de 451 que sont plantés et cultivés les premiers choux d'Alsace. Ce n'est que vers le XVème siècle que les alsaciens découvrent la cuisson de cette herbe aigre (sauerkraut en allemand, surkrut en alsacien)Le quintal d'Alsace , une sous variété du chou cabus blanc allait donner le jour  à un plat traditionnel: 
la choucroute garnie.
Le chou à choucroute apprécie les bonnes terres. Le climat alsacien rythmé par des journées ensoleillées  et par des nuits humides est propice à la culture de ce chou.
C'est une variété de choux pouvant atteindre 7 kg.
 Le chou est récolté de fin juillet à fin novembre

                                             
                                            Quelques proverbes !!!

" Un bouillon de chou fait perdre au médecin 5 sous "
" La choucroute n'est bonne que lorsqu'elle est réchauffée 7 fois  "
" Juin, juillet, août, ni chou, ni moût. "

Bon, revenons à notre choucroute. Si les Chinois mettent au point il y a plus de 2000 ans la méthode de conservation des légumes dans la saumure pour emporter de quoi ravitailler les troupes lors de la conquête des désert d’Asie, c’est lorsque cette technique est arrivée en Alsace au XVe siecle (cocorico) que le chou est devenu choucroute. C’est que entre temps, on avait inventé le couteau, celui qui permet de découper ledit chou (d’Alsace) en fines, très fines lamelles. Lavé, égoutté et essoré, ce chou "lamellé" est ensuite placé dans des tonneaux en couches successives entrecoupées de rangs de gros sel agrémenté de baies de genièvre. Sur chaque tonneau, un poids lourd sur la base de 100 kg de chou = 100 Kg de fonte ou de granit permet de presser le chou saumuré pour lui faire rendre le jus. De 15 jours pour le chou nouveau de septembre à 120 jours pour la récolte d’automne, cette pressurisation nous donne enfin la choucroute telle qu’on la connaît, prête pour une cuisson dont la durée relève du secret d’Etat alsacien hi ! hi ! hi ! A ce jour,  les choucrouteries se sont  modernisées et les tonneaux ont laissé la place à des cuves.

Une super photo, histoire de vous donner l'eau à la bouche
Choucroute

Bon appétit, et surtout, revenez me voir de temps en temps, le sujet est inépuisable. 

Publié dans CHOUCROUTE en Provence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

goumaine 07/08/2007 23:37

oui,on sait planter les choux en Vendée! on dit"vendéens,ventres à choux",saviez vous ?
-brocolis,chou-fleur,Bruxelles,pomme etc...on trouve toutes ces variétés dans nos jardin.
Mais pas de choucroute ici!

"jo" 08/08/2007 09:50

Merci Goumaine pour le coucou!! Il est vrai que l'on mange bien partout en France. Toutes ces sortes de choux sont  nées du chou ramené de Chine. Il n'y a pas que les petits garçons qui naissent dans les choux hi! hi! hi!!!